mardi 29 août 2017

Les habiletés politiques au quotidien


Ne vous en faites pas, je ne parle pas ici des élections américaines ou québécoises, même si le terme « politique » peut prêter à confusion…  Une définition n’est jamais de trop :

«Les habiletés politiques, c'est l'utilisation de moyens légitimes pour influencer le cours des choses, faire passer ses idées et réussir.»
- Pierre DuBois, président de la firme de psychologie industrielle DuBois et Associés

À qui je parle, comment je parle, comment j’écoute, ça semble secondaire à première vue mais, c’est parfois une surface de glace mince qui accueille nos pas un peu trop empressés, avec les résultats que nous devinons. 

Réparer coûte plus cher que préparer, comme l’on a tous chèrement appris.
En lisant cet article, vous allez probablement vous remémorer des situations complexes d’où vous êtes sorti bien mal en point sans comprendre ce qui s’était passé.  Je vous propose à cet égard des exemples pour mettre en situation les différents aspects de cet ensemble d’habiletés fort utiles et peut-être vous y retrouverez-vous !

Les travaux de Mme Michèle Poirier sont une des sources les plus importantes de cet article et je fais usage de ses enseignements depuis 20 ans avec gratitude. Je vous propose quelques aperçus de ses approches assorties de commentaires d’autres sources, le tout lié avec des propos de mon cru, bien sûr !

Qui est qui ? La chasse aux rôles

Plus que tout, apprenez à reconnaître les gens qui jouent des rôles clés, et ça n’aura souvent rien à voir avec la hiérarchie.

Qui connaît le passé et peut vous le raconter ? Allez luncher avec lui ou elle le plus rapidement possible. Le boss est également une bonne source à emmener à votre resto favori, mais le détenteur de l’histoire organisationnelle va vous en donner pour votre argent et vous éviter bien des bourdes !

Il y a aussi celui qui peut vous introduire aux bons endroits au bon moment, celui qui sait le fond des rumeurs et qui peut vous donner des informations de pointe, et évidemment, on ne le répètera jamais, l’équipe des adjoints qui assiste les gestionnaires et l’équipe en général. Ne jamais négliger de les saluer et de les connaître, de façon franche et honnête. Ils aiment être considérés à leur juste valeur, comme chacun d’entre nous d’ailleurs, peu importe notre poids hiérarchique ;)

Les tempéraments en jeu

Vous avez décroché un contrat dans une base militaire et vous arrivez tout juste d’une boîte de communications. Votre première journée au travail vous semblera aussi raide et frette que la traversée du désert sans eau ni parasol. Prenez le temps de remettre vos pointeurs à zéro, vous venez de passer dans une autre galaxie.

Les typologies des groupes sont assez faciles à distinguer, vous pouvez même le faire à ma place ! Les médecins, chercheurs, ingénieurs, créateurs / artistes, les entreprises familiales, la fonction publique, ce sont toutes des organisations qui vous feront sentir rapidement si vous avez droit de parole, si vos idées sont les bienvenues et si vous passez la barre. Le grade, le niveau de scolarité, le boy’s club, ce sont des critères de base. Votre nationalité, votre sexe, votre expérience, qui vous connaissez, qui vous réfère, ça peut également peser lourd dans la balance.  Il y aussi le body piercing et les tatouages, mais c’est une autre histoire …

La clique infernale

Il y a, par exemple, cette situation où vous avez tenté en toute bonne foi de créer une alliance avec une personne qui vous semblait une alliée sûre et réalisez une fois au front qu’elle vous « trahit » froidement et vote avec vos opposants sans l’ombre d’une hésitation. Vous vous retrouvez seul sur votre bateau qui coule à pic devant le regard dur de plusieurs personnes qui semblent toutes également satisfaites de votre sort… toutes ensemble « contre » vous.

Ce phénomène dont on parle peu est l’effet de « clique ». Ce n’est pas exclusif aux cours d’école, ces cercles qui se partagent l’ensemble du pouvoir contre une personne ou une idée. Si vous avez cinq personnes dans une équipe et que vous distribuez mathématiquement 1/5 du pouvoir à chacune d’elles, si nous faisons l’hypothèse que quatre personnes sont alliées, vous aller faire face à 80 % du pouvoir à chaque fois que vous vous adresserez à chacun de ces individus. Rien n’est plus puissant voire toxique qu’une clique qui décide de vous mettre des bâtons dans les roues. Des solutions à ça, il en existe peu… restez sous le radar ou faites-vous une clique à vous, mais on s’entend ici que c’est la guerre de tranchée qui va s’installer. Rien n’est plus malsain !

On fait quoi avec ça ?

On prend le temps de construire des stratégies de communications (voir mon article précédent sur le sujet) et on se fait une ligne de conduite prudente et avisée. La suite dans mon prochain article à paraître sur le sujet : « Comment survivre dans le chaos ».




Mme Sylvie Racine est Maître Coach PNL, Hypnologue, Coach Hypno-Vie et praticienne Reiki. Membre de l’Association Nationale des Naturothérapeutes et de l’Association des Hypnothérapeutes du Québec, elle est également détentrice d’un MBA. Elle œuvre à partir de Montréal, au sein de son entreprise www.hypnocoeur.com .


Sources :

Michèle Poirier et Associés, formation sur les Habiletés politiques http://www.michelepoirier.ca/politique.php
Jobboom
Talent is never enough, John C Maxwell, Thomas Nelson ed., 2007

https://markmanson.net/not-giving-a-fuck, Mark Manson, Harper one, Sept 2016